BLOC NOTES - 11 juillet 2018

- Nouveau - Plateforme d’accompagnement et de répit des aidants du sud de l’Aisne : programme des « parenthèses de l’aidant » juillet 2018 (En savoir +)

- Nouveau - La plaquette d’activités de La Renaissance Sanitaire est en ligne (Cliquez ici)

- Agenda - Instituts de formation La Musse :

28 juin 2018 - cérémonie de remise des diplômes de l’institut de formation en ergothérapie – 23 nouvelles diplômées cliquez ici ;

Résultats du concours d’entrée à l’institut de formation en ergothérapie :

- Classement candidats admis sur la liste principale – cliquez ici ;

- Classement candidats admis sur liste complémentaire (le dernier appelé au classement général est le candidat du rang 57, soit le 27ème sur liste) – cliquez ici ;

- Classement candidats hors concours – cliquez ici ;

- Liste et classement candidats non admis - cliquez ici.

- L’institut de formation en masso-kinésithérapie La Musse à l’heure de la recherche clinique - En savoir +

- Nouveau - Activités physiques et sportives - maintien du capital autonomie, de nouveaux programmes et ateliers dédiés aux seniors proposés par les hôpitaux La Musse et Villiers Saint Denis :

- hôpital La Musse sur place (En savoir +) et au Neubourg (En savoir +)

- Mise en ligne du magazine de la Fondation, "Regards" n°21 janvier - février 2018 (cliquez ici)

- Campagne d'appel à la générosité du public : par vos dons, vous pouvez nous aider à améliorer l'accueil des patients et résidents atteints de la maladie d’Alzheimer, la prise en charge en soins palliatifs et la réadaptation de patients handicapés grâce à des activités sportives
Formulaire de dons - cliquez ici

- Consultation "Troubles des apprentissages et du neurodéveloppement de l'enfant"- hôpital La Musse
En savoir +

- PEPS - prise en charge des enfants et adolescents en surpoids : le programme proposé par l'hôpital La Musse – En savoir +

- Mise en ligne de l’article "Les prothèses de membre supérieur : actualités" de Philippe Talbot, responsable technique du centre d'appareillage Villiers Saint Denis, rubrique Actualité et communication – les publications médicales
En savoir +

- Retrouvez toutes nos publications médicales dans la rubrique Actualité et communication - En savoir +

Dernière mise à jour le 28 juin 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 


Bannière faire un don Bannière faire un don
1928 - 2018, 90 ans d'Histoire
Image illustrant les 90 ans de la Fondation Hospitalière La Renaissance Sanitaire

L'institut de formation en masso-kinésithérapie La Musse

L'actualité

- L’institut de formation en masso-kinésithérapie La Musse à l’heure de la recherche clinique - En savoir +

.
Institut de Formation en Masso-kinésithérapie La Musse

CS 20119
27180 Saint Sébastien de Morsent
Tél. : 02 32 07 29 45
ifmk@iflrs-lamusse.net

Directrice : Marie-Félix Adèle

En partenariat avec le Conseil Régional de Normandie et l'Université de Rouen, l'institut de formation en masso-kinésithérapie La Musse (IFMKLM) a ouvert ses portes, en septembre 2014, sur le site de l'hôpital La Musse, établissement de soins de suite et de réadaptation situé près d'Evreux.

La formation est désormais intégrée dans le processus LMD (licence-master-doctorat). Sa durée est de 4 ans.

Frais de scolarité annuels, pour la promotion 2018-2022 : 4 700 euros

La profession

Définition de la profession de masseur-kinésithérapeute par la loi n°2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé :
« La pratique de la masso-kinésithérapie comporte la promotion de la santé, la prévention, le diagnostic kinésithérapique et le traitement :
- des troubles du mouvement ou de la motricité de la personne ;
- des déficiences ou des altérations des capacités fonctionnelles.

Le masseur-kinésithérapeute peut également concourir à la formation initiale et continue ainsi qu'à la recherche.
Il exerce son activité en toute indépendance et en pleine responsabilité conformément au code de déontologie mentionné à l'article L. 4321-21 du code de la santé publique.

Dans le cadre des pathologies héréditaires, congénitales ou acquises, stabilisées ou évolutives impliquant une altération des capacités fonctionnelles, il met en œuvre des moyens manuels, instrumentaux et éducatifs et participe à leur coordination.

Dans l'exercice de son art, il est seul habilité à utiliser les savoirs disciplinaires et les savoir-faire associés d'éducation et de rééducation en masso-kinésithérapie qu'il estime les plus adaptés à la situation et à la personne, dans le respect du code de déontologie précité.

Lorsqu'il agit dans un but thérapeutique, le masseur-kinésithérapeute pratique son art sur prescription médicale et peut adapter, sauf indication contraire du médecin, dans le cadre d'un renouvellement, les prescriptions médicales initiales d'actes de masso-kinésithérapie datant de moins d'un an, dans des conditions définies par décret. Il peut prescrire, sauf indication contraire du médecin, les dispositifs médicaux nécessaires à l'exercice de sa profession.

La liste de ces dispositifs médicaux est fixée par arrêté des ministres chargés de la santé et de la sécurité sociale, après avis de l'Académie nationale de médecine.

En cas d'urgence et en l'absence d'un médecin, le masseur-kinésithérapeute est habilité à accomplir les premiers actes de soins nécessaires en masso-kinésithérapie. Un compte rendu des actes accomplis dans ces conditions est remis au médecin dès son intervention.

Il peut exercer une activité libérale, salariée ou mixte.

Environ 86 000 masseurs kinésithérapeutes exercent en France.

La profession possède, depuis 2006, son code de déontologie et son Ordre garant des principes de moralité, de probité et de compétences indispensables à l'exercice de la profession.

Image illustrant une séance de rééducation en kinésithérapie Deuxième image illustrant une séance de rééducation en kinésithérapie

La démarche de prise en soins consiste à effectuer le bilan des déficits fonctionnels et structurels, analyser les problèmes rencontrés afin d'établir le diagnostic kinésithérapique, puis à déterminer les objectifs à court, moyen et long termes pour mettre en place le traitement approprié.

L'arsenal thérapeutique dont dispose le masseur-kinésithérapeute est composé, entre autres, de massage, mobilisation articulaire passive, gymnastique, mécanothérapie, électrothérapie...

La formation

La formation organise le développement des compétences professionnelles en alliant des périodes de cours théoriques et pratiques à l'institut, alternées de stages cliniques dans des établissements sanitaires ou médico-sociaux, dans des cabinets libéraux ainsi que dans des structures associatives ou sportives.

Elle est structurée en deux cycles de deux ans chacun, soit huit semestres dont chacun est validé par l'acquisition de 30 ECTS (European Credits Transfer System).

Le premier cycle apporte les enseignements scientifiques méthodologiques et professionnels fondamentaux nécessaires à la compréhension des problèmes de santé et des situations cliniques rencontrées en kinésithérapie.

Le second cycle, à partir du socle de connaissances théoriques et pratiques acquis, organise le développement des compétences diagnostiques et d'intervention kinésithérapique dans tous les champs d'exercice de la profession.

Au terme des études, le diplômé en masso-kinésithérapie aura 240 crédits ECTS. Le supplément au diplôme (annexe descriptive présentant le détail des connaissances et aptitudes acquises pendant la formation)est délivré aux étudiants ayant entrepris leur études à compter de la rentrée de septembre 2015 (cf annexe du BO du 15 mai 2017 page 137).

Le contenu pédagogique de la formation est précisé dans les référentiels d'activités et de compétences.

Il se décline en :

- 3 domaines : les enseignements fondamentaux, les sciences et l'ingénierie en kinésithérapie ainsi que l'approfondissement et la professionnalisation ;

- 32 unités d'enseignements ;

- 11 compétences.

Le volume horaire pour les quatre années de formation est de 895 heures de cours magistraux, 1 085 heures de travaux dirigés, 1 470 heures de pratique masso-kinésithérapique et 3 220 heures de travail personnel complémentaire.

Pour en savoir plus sur :

- l'admission dans les instituts préparant au diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeuthe (arrêtés du 16 juin 2015) ;
- le diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeuthe (arrêté et décret du 2 septembre 2015) ;
- le référentiel de compétences du diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeuthe (bulletin officiel du 15 septembre 2015).

Les conditions d'inscription

La formation est accessible après une première année universitaire de 60 crédits européens (ECTS) obtenus soit par le cursus PACES (pour 75% de l'effectif) ou le cursus licence STAPS-SVT (pour les 25 % de l'effectif restant). L'IFMKLM a signé sa convention de sélection avec l'Université de Rouen.

L'accès est également possible :

- selon les dispenses et modalités particulières citées au titre II article 25 de l'arrêté du 2 septembre 2015 (5 % de l’effectif soit 3 places);

- selon les modalités citées au titre II article 27 de l'arrêté du 2 septembre 2015 pour les candidats extra-communautaires (2 % de l’effectif soit 1 place);

Le campus

Les étudiants partagent des locaux neufs, communs à l'institut de formation en ergothérapie La Musse.

Ils ont accès au restaurant du personnel de l'hôpital La Musse.

Les recherches de logement relèvent des démarches individuelles.

Toutefois, 26 logements sont proposés à la location sur le site de l'hôpital La Musse.

Le règlement intérieur

Réglement intérieur à télécharger ici

Liens utiles

Logo conseil_regional_haute_normandie
www.normandie.fr
Logo Université de Rouen
www.univ-rouen.fr






Fondation hospitalière La Renaissance Sanitaire 4, rue Georges Picquart - 75017 Paris     Tél. : 01 43 26 77 04
© La Renaissance Sanitaire - Mentions légales - Webmestre - Contact