Institut de formation en masso-kinésithérapie La Musse
Institut de formation en masso-kinésithérapie La Musse - IFMK
CS 20119
27180 Saint Sébastien de Morsent

ifmk@iflrs-lamusse.net

Direction : Michèle Godignon

En partenariat avec le conseil régional de Normandie et l'université de Rouen, l'institut de formation en masso-kinésithérapie La Musse (IFMK), ouvert en septembre 2014, sur le site de l'hôpital La Musse, prépare les étudiants au diplôme d’état de masseur-kinésithérapeute, conférant le grade de master.

Il accueille en 2021 sa huitième promotion et dispose d’un agrément annuel de 60 places et 3 pour les admissions par passerelle.

Sa formation sur 4 ans, dispensée par une équipe pédagogique, constituée de spécialistes en exercice, garantit un équilibre entre enseignements fondamentaux, sciences et ingénierie en masso-kinésithérapie, approfondissement et professionnalisation.

Cliquez ici pour accéder à une visite virtuelle de l'institut de formation.

La loi de modernisation du système de santé du 26 janvier 2016 (Article 123 - LOI n° 2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé (1) - Légifrance) définit la pratique de la masso-kinésithérapie comme : « la promotion de la santé, la prévention, le diagnostic kinésithérapique et le traitement :

  • des troubles du mouvement ou de la motricité de la personne ;
  • des déficiences ou des altérations des capacités fonctionnelles. »

Le masseur-kinésithérapeute peut également concourir à la formation initiale et continue ainsi qu’à la recherche.

Il exerce son activité en toute indépendance et en pleine responsabilité conformément au code de déontologie.

Dans le cadre des pathologies héréditaires, congénitales ou acquises, stabilisées ou évolutives altérant les capacités fonctionnelles du patient, il met en œuvre des moyens manuels, instrumentaux et éducatifs et participe à leur coordination.

Il est seule habilité à utiliser les savoirs disciplinaires et les savoir-faire associés d'éducation et de rééducation en masso-kinésithérapie qu'il estime les plus adaptés à la situation et à la personne prise en charge, dans le respect du code de déontologie précité.

Lorsqu'il agit dans un but thérapeutique, le masseur-kinésithérapeute pratique son art sur prescription médicale et peut adapter, sauf indication contraire du médecin, dans le cadre d'un renouvellement, les prescriptions médicales initiales d'actes de masso-kinésithérapie datant de moins d'un an, dans des conditions définies par décret. Il peut prescrire, sauf indication contraire du médecin, les dispositifs médicaux nécessaires à l'exercice de sa profession.

En cas d'urgence et en l'absence d'un médecin, le masseur-kinésithérapeute est habilité à accomplir les premiers actes de soins nécessaires en masso-kinésithérapie. Un compte rendu des actes accomplis dans ces conditions est remis au médecin dès son intervention.

Il peut exercer une activité libérale, salariée ou mixte.

La profession possède, depuis 2006, son code de déontologie et son Ordre garant des principes de moralité, de probité et de compétences indispensables à l'exercice de la profession.

Au 1er janvier 2020, 90 315 masso-kinésithérapeutes sont inscrits au tableau de l’Ordre en France (métropole et DOM) (source Ordre des masseurs-kinésithérapeutes  rapportdemographieMK). L’âge moyen est de 46 ans.

La formation organise le développement des compétences professionnelles en alliant des périodes de cours théoriques et pratiques à l'institut de formation en masso-kinésithérapie La Musse, alternées de stages cliniques dans des établissements sanitaires ou médico-sociaux, dans des cabinets libéraux ainsi que dans des structures associatives ou sportives.

2 cycles de 2 ans - 240 ECTS

Elle est structurée en deux cycles de deux ans chacun, soit huit semestres dont chacun est validé par l'acquisition de 30 ECTS (European Credits Transfer System) :

  • le premier cycle (1ère et 2ème années) apporte les enseignements scientifiques méthodologiques et professionnels fondamentaux nécessaires à la compréhension des problèmes de santé et des situations cliniques rencontrées en masso-kinésithérapie.
  • le second cycle (3ème et 4ème années), à partir du socle de connaissances théoriques et pratiques acquis, organise le développement des compétences diagnostiques et d'intervention masso-kinésithérapique dans tous les champs d'exercice de la profession.

Au terme des études, le diplômé en masso-kinésithérapie aura 240 crédits ECTS et le grade de master.

Contenu pédagogique

Le contenu pédagogique se décline en :

- 3 domaines :

  • les enseignements fondamentaux ;
  • les sciences et l'ingénierie en masso-kinésithérapie ;
  • ainsi que l'approfondissement et la professionnalisation ;

- 32 unités d'enseignements ;

- 11 compétences ;

- 42 semaines de stage (dont 2 semaines pour le service sanitaire) Le service sanitaire - Ministère des Solidarités et de la Santé (solidarites-sante.gouv.fr), effectif dès la 1ère année ;

- un volume horaire pour les 4 années de formation répartie en :

  • 895 heures de cours magistraux,
  • 1 085 heures de travaux dirigés,
  • 1 470 heures de pratique masso-kinésithérapique ;
  • 3 220 heures de travail personnel complémentaire.

Frais de scolarité

  • participation aux coûts pédagogiques : 4700 euros par an
  • frais de dossier pour tous en 1ère année et en 3ème année pour les candidats extra-communautaires : 180 euros.

Pour en savoir plus sur la formation

Plaquette de présentation IFMK

Projet pédagogique IFMK 2022-2023

L’admission à l'institut de formation en masso-kinésithérapie La Musse (IFMK) préparant au diplôme d’Etat de masseur kinésithérapeute s’effectue après une première année universitaire validée et l’obtention de 60 crédits européens (Art. D. 4321-18 du code de la santé publique)

Une convention de partenariat avec l’Université de Rouen Normandie détermine les filières de provenance de l’effectif de l’IFMK.

Rentrée 2021

A la rentrée 2021, les 60 places sont composées de :

  • 30% d’étudiants (18) issus de la première année commune des études de santé (PACES) résiduelle ;
  • 30% d’étudiants (18) issus du parcours d'accès spécifique santé (PASS) ;
  • 20% d’étudiants (12) issus de 1ère année de licence (L1) sciences et techniques des activités physiques et sportive (STAPS) de Rouen ;
  • 20% (12) d’étudiants (12) issus de la L1 sciences de la vie (SV) (site d’Evreux) et de la L1 du portail Biologie-Géosciences-Chimie (BGC - site de Mont Saint-Aignan).

L’admission des 3 autres étudiants relève de l’article 25 – I de l’arrêté du 2 septembre 2015 relatif au diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute

Ceux-ci doivent être titulaires soit d’un diplôme mentionné dans cet article, soit d’une licence de sciences ou soit d’un diplôme reconnu au grade de master.

Rentrée 2022

Pour la rentrée 2022, les 60 places seront composées de :

  • 50% d’étudiants (30) issus du PASS ;
  • 25% d’étudiants (15) issus de L1 et L2 Licence STAPS ;
  • 25% d’étudiants (15) issus de la L1 et L2 du portail Licence Sciences de la Vie de la Terre/ Licence Sciences de la Terre/ Licence SV, et de la 1ère année de licence Sciences de la Vie parcours ingénierie de la santé.

Le jury ne pourra pas proposer plus de 15% d’étudiants issus des secondes années par filière soit, 2 pour L2 STAPS, et 2 pour le portail Licence Sciences de la Vie de la Terre / Licence Sciences de la Terre/ Licence Sciences de la Vie et Sciences de la Vie parcours ingénierie de la Santé. Dans ce portail, seuls les étudiants inscrits dans le bloc d’options « sciences de la vie » pourront candidater.

L’admission des 3 autres étudiants relève de l’article 25 – I de l’arrêté du 2 septembre 2015. En savoir + : Admission par passerelle

Pour en savoir plus sur

Nous contacter