Institut de formation en masso-kinésithérapie La Musse (Saint Sébastien de Morsent) : actualités

Deux temps forts de l’IFMK ont marqué ce mois de mars 2022 : deux étudiantes lauréates des prix du conseil national de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes et le succès de l’initiation au massage bébé lors de la semaine nationale de la petite enfance.

Deux étudiantes de l’IFMK La Musse, lauréates du prix de l’Ordre

Mercredi 30 mars 2022, le conseil national de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes a remis aux lauréats les prix de l’Ordre de l’édition 2021.  Cécile Follet et Léonie Claudin, étudiantes de la promotion 2017-2021 de l’IFMK La Musse, ont remporté respectivement les 1er et 3ème prix dans la catégorie « Fin d’études ».

  • Cécile Follet pour son mémoire sur le sujet « Enquête qualitative sur la prise en soins des femmes victimes de violences conjugales en masso-kinésithérapie : le retentissement sur la relation de soins » ;
  • Léonie Claudin pour son mémoire sur le sujet « Enquête sur le relevé du sol en gériatrie chez les professionnels de la rééducation : du concept à la pratique ».

En créant le prix de l’Ordre en 2014, le conseil national souhaite récompenser les meilleurs mémoires et thèses, favorisant le raisonnement scientifique et l’esprit critique au service de la masso-kinésithérapie. Ces travaux doivent contribuer à améliorer la qualité des pratiques, la sécurité des soins et le développement d’un savoir disciplinaire.

Félicitations à Cécile et Léonie ainsi qu’aux équipes pédagogiques de l'IFMK qui les ont accompagnées tout au long de la rédaction de leur mémoire de fin d’étude.

En savoir +

Semaine de la petite enfance : initiation au massage bébé avec les étudiants de l'IFMK La Musse

Lors de la semaine de la petite enfance du 21 au 25 mars 2022, les étudiants de 2ème année de l’IFMK La Musse ont participé aux animations sur le thème du toucher à travers une action de massage bébé. Les bienfaits du massage bébé sont reconnus cliniquement et scientifiquement, renforçant notamment le lien d’attachement parents /enfants mais également le bien-être, tant pour l’enfant que l’adulte massant.

11 bébés de 6 semaines à 24 mois ont eu la chance d’être massés et d’avoir leurs parents formés à ces techniques afin de reproduire ces gestuelles.

Il en a résulté de beaux échanges parents / enfants / thérapeutes. La maman de Sanae témoigne : « un super atelier, avec de bons conseils à utiliser à la maison, merci aux intervenants qui expliquent bien tous les mouvements. Moment apprécié par bébé ».

L’expérience se poursuit, comme tous les ans, auprès des centres de protection maternelle et infantile (PMI) locaux, pour que d’autres enfants et familles puissent en bénéficier.

Retour