Hôpital Villiers Saint-Denis : un nouveau service de télé-rééducation proposé aux patients

Après le déploiement de la téléconsultation, l’hôpital Villiers-Saint-Denis, spécialisé en soins de suite et de réadaptation, propose un nouveau service de télé rééducation sur ses plateaux techniques avec, pour objectif, le relai à domicile.

La télémédecine s’est fortement développée dans le contexte sanitaire de la pandémie de la COVID-19.

Après le déploiement de la téléconsultation, l’hôpital Villiers-Saint-Denis, spécialisé en soins de suite et de réadaptation, propose un nouveau service de télé rééducation sur ses plateaux techniques avec, pour objectif, le relai à domicile.

L’hôpital Villiers-Saint-Denis expérimente actuellement la plateforme digitale Neuradom. Cette plateforme combine sur une unique interface, des programmes de rééducation personnalisés (en autonomie et/ou supervisés), la téléconsultation et le partage de documents entre le thérapeute et son patient. Sa base de données comporte une grande variété d’exercices.

L’équipe de rééducateurs de l'hôpital Villiers-Saint-Denis (masso-kinésithérapeutes, ergothérapeutes, enseignants d’activités physiques adaptées) explique les exercices et reste auprès des patients en apprentissage. La durée et le niveau de difficulté des exercices sont adaptables pour chaque patient.

Un enchainement d’exercices constitue la séance de rééducation effectuée dans un premier temps en présentiel, puis, à domicile ; une supervision est réalisée par le rééducateur.  Le contact avec le patient est maintenu par visio tout en contrôlant les données enregistrées sur la plateforme lors de la réalisation de sa séance à domicile.

Le rééducateur, en consultant les données de performance, peut ainsi faire évoluer et adapter le programme d’exercices, garantissant au patient un suivi qualitatif et quantitatif tout au long de la prise en charge.

Pour le patient, les bénéfices attendus sont notamment :

  • le confort de s’entraîner sur son lieu de vie, à son rythme,
  • un programme de rééducation ludique, intuitif pour stimuler la concentration, accélérer les progrès et redonner confiance dans l’exécution des gestes du quotidien,
  • devenir acteur de sa santé pour une récupération efficace et durable, dans la continuité du travail effectué avec le rééducateur.

L’éligibilité des patients au dispositif relève de critères personnels cognitifs mais également environnementaux, accès Internet/bonne couverture réseau, ainsi qu’un espace disponible pour réaliser les enchaînements.

Les équipes médicales, de rééducateurs et soignantes de l’hôpital Villiers-Saint-Denis s’impliquent dans le développement de nouveaux exercices afin de faire bénéficier, à un plus large public de patients, cette solution de rééducation. L’apprentissage se réalise actuellement en hôpital de jour (Villiers-Saint-Denis et Soissons) mais devrait pouvoir s’étendre aux patients pris en charge en hospitalisation complète dans un futur proche, spécifiquement pour les patients post AVC. L’établissement porte en effet le projet d’hôpital de jour dématérialisé à domicile pour la prise en charge des patients post AVC, dans la région Hauts-de-France.

Ce service numérique innovant, s’intégrant parfaitement dans les organisations habituelles, permet également de répondre aux nouvelles contraintes de la réforme du financement des activités de soins de suite et de réadaptation, prévoyant l’augmentation de ces dernières ainsi que leur traçabilité.

A propos de Neuradom

Neuradom est une start-up française, fondée par des spécialistes de la rééducation, associés à une équipe d’ingénieurs.

Elle a créé AutonHome®, une solution de rééducation déployable au domicile comme sur les plateaux techniques des centres de rééducation et services de soins de suite, dans une logique de continuité et de parcours de soins. La société, soutenue notamment par Bpifrance et la région Ile-de-France a été distinguée par de nombreux prix.

Retour